Biographie / Parcours

Née en 1963, Anna Golicz-Cottet fait ses études dans l’art et la communication à l’Académie de la Grande Chaumière à Paris. Un peu plus tard, elle décide d’exprimer sa sensibilité artistique dans la création de volumes et calligraphies en fil de fer.

Plasticienne, elle dessine et écrit dans l’espace, son travail -une poésie volumétrique à usage quotidien- comprend de façon égale volume, dessin et mots. C’est à Alexandre Calder qu’elle doit le choix de son matériau priviligié, le fil de fer. Elle projette tout d’abord mentalement ses croquis en 3D, avant de les réaliser en fil de fer.

Au gré de son imaginaire, Anna utilise aussi des matériaux composites en complément : papier, plastiques de récupération, miroir, peinture… puisés dans les résidus de productions industrielles. Remodelés, recyclés et reliés par des calligraphies et des architectures en fil de fer, ils sont une ressource inépuisable pour l’artiste.

De la transparence, de la légèreté et une absolue liberté… en somme, du bonheur en bobine.