Biographie / Parcours

Christina Maximoff est née en 1976 à Leningrad. Elle est issue d’une famille d’intellectuels. Sa mère, traductrice officielle du musée de l’Ermitage et son père, chercheur en anthropologie travaillait pour le CNRS.

Enfant unique, Christina Maximoff vit entourée de livres. Lectrice assidue, rêveuse, elle passe son enfance à observer les paysages durant les nombreux déplacements de ses parents. Les paysages de Normandie et des pays de Loire l’ont fortement marquée et ont développé sa quête de solitude. Christina commence ses études de peinture et d’histoire de l’art à Saint Lukas à Bruxelles, les continue à Saint Martins à Londres puis étudie la gravure à Paris.

Artiste et restauratrice d’antiquités françaises du 18 ème et 19 ème siècle, spécialisée en feuilles d’or, elle travaille la matière en mêlant ces techniques ancestrales de doreur au style contemporain.

« Il y a, dans mon travail, un conflit omniprésent entre les accidents et les actions calculées. Les contrastes et la recherche de l’équilibre dans les mouvements créent des paysages d’impressions, qu’ils soient physiques ou émotionnels. Une douce lumière sombre qui deviendrait une mélodie visuelle ? »

Christina vit et travaille à Paris. Depuis 1999, elle participe à des nombreuses expositions collectives à Londres, New York, Rome ou encore Paris.