Biographie / Parcours

Né en 1952, Dominique Allain vit et travaille sur la Côte d’Azur.

Formé dès l’âge de 10 ans à la céramique, il s’y consacre complètement depuis les années 2000, devenant un spécialiste du Raku, la technique de céramique japonaise.

La cuisson rapide du raku permet une profusion d’effets d’enfumage, de craquelures et une patine métallisée, présents sur la “peau” de ses sculptures aux couleurs et aux matières très variées.

Le céramiste est fasciné par le thème du corps, ses pathologies et ses mutilations, portant un regard permanent sur la mort, à la suite d’une enfance maladive qui l’a forcée à maints séjours hospitaliers.

Ses sculptures représentent des personnages imaginaires : poissons-hommes, poissons-chats, hommes à trois yeux, aux yeux exorbités et aux regards asymétriques, en alternance de formes courbes ou géométriques.

Son travail est présenté en France dans de nombreuses galeries et plusieurs musées de la céramique.