Biographie / Parcours

Artiste peintre, autodidacte, Ludovic Isidore est né en 1968. Il a commencé par s’initier à la gravure avec Emilio Serula à l’atelier des Beaux-Arts de Nîmes en 1999. Son exposition en 2001 chez Jean-Yves Lacroix “ Intérieur Quotidien” marqua un tournant dans sa vie. Le franc succès de cette exposition, fruit des nouvelles rencontres, l’ont encouragé à persévérer dans cette voix, à vivre cette passion pleinement. Aujourd’hui installé à Uzès, Ludovic nous parle ainsi de son art :

« …Et depuis trois ans à Uzès dans mon atelier, je suis.

C’est une ancienne menuiserie, je peins et le temps disparaît.

Mes origines sont antillaises, amérindiennes et bretonnes.

Je ne suis pas d’ici ni d’ailleurs, j’explore.

Parfois je pars, aquarelles et carnet en poche,

j’observe les mondes au gré des rencontres,

mondes réels, invisibles, intérieurs, flotillants.

Je reviens grandi, aimanté par cet atelier.

Je joue avec le sérieux d’un enfant, plusieurs techniques m’attirent. Je privilégie souvent la spontanéité et les visions rugissantes.

Les fleurs sont un prétexte à la couleur, à l’énergie, la transparence. Les signes calligraphiés deviennent foule,

des silhouettes apparaîssent, du paysage une figure se dégage.

Puis la toile repose, je la reprends; tout s’éclaire. »

Régulièrement exposé en France et à l’étranger depuis oct 2000, Ludovic Isidore a notamment participé à différents salons d’art contemporain à Nimes, Avignon, Arles, Versailles ou Paris. A noter ses récentes expositions personnelles au château de la tour d’Aigues, à l’évèché d’Uzès ou encore à la galerie CirCa en Arles.

La galerie French Arts Factory accompagne de façon permanente l’artiste et présente régulièrement dans son espace de Saint-Germain des Près ses peintures.