Biographie / Parcours

Née en 1978, Muriel Chéné étudie tout d’abord les arts plastiques à l’Ecole des Beaux-Arts d’Angers, avant d’obtenir un diplôme de Compagnon verrier européen au CERFAV en 2004. Elle y découvre la pâte de verre, technique ancestrale pratiquée par les Egyptiens voici plus de 4.000 ans, qu’elle choisit afin de pouvoir travailler avec la lumière.

Inspiré de ses croquis pris sur le vif, son univers est peuplé de petits personnages énigmatiques réalisés selon le procédé de « la cire perdue ». Muriel débute par un modelage en cire du personnage, autour duquel elle coule un moule en plâtre réfractaire, puis vient l’étape de la cuisson à 900 °.

Naissent alors des petits êtres diaphanes, solitaires ou mis en scène, traversés par la lumière qui révèle toute leur présence et leur délicatesse. Souvent contemplatifs, iIs invitent à méditer sur le temps qui passe.

Marion King, dans la magazine Artension de Jan/Fév 2015 nous parle ainsi de Muriel et de ses rêves de cristal : « Ils veillent, voguent, vagabondent. Vibrants, dansants, tourbillonnants. Méditatifs, contemplatifs ou causants. Ils habitent une enveloppe de cristal, lourde et délicate, minérale et miroitante. »

Depuis 2008, ils voyagent en France comme à l’étranger de galeries en manifestations d’art contemporain.